ACCUEIL > NOS VINS > Le Grand Rouge de Revelette 2018

Le Grand Rouge de Revelette 2018

IGP Méditerranée Rouge
29.00€
la bouteille

L’élevage est fait en barriques de 1 à 3 vins, et en barriques neuves. L’assemblage – pour 40 % de Syrah et 60% de Cabernet Sauvignon complémenté en 2018 de Grenache et d’une touche de Pinot Noir – est réalisé 12 mois après la vinification. Des recettes simples et droites, pour une cuvée délectable qui exprime bien cette maxime de Peter Fischer Capter en bouteille le terroir dans son état pur. Un grand vin rouge qu’il convient d’avoir dans sa cave afin d’honorer votre meilleure cuisine.

Notes de dégustation : Nez de cassis, cerise, framboise avec des notes de violette et fumée – beaucoup d’élégance à l’attaque en bouche, qui est bien bâtie, beaucoup de fraîcheur, de puissance et de race,  associées avec un boisé raffiné et élégant. Cette élégance rappelle et illustre  la qualité de ces terroirs Aixois, dont les vignes sont, historiquement, les plus anciennes de Provence.

Ouverture : 2022 | Garde : 15 ans
Le carton de 6 bouteilles à 174 €

Effacer

174,00 TTC

Nous avons connu Peter Fischer lorsque nous nous sommes intéressés dans les années 80 à la viticulture bio dont il est l’un des pionniers en France. Il acquit les terres de Revelette au nord d’Aix en 1984 car il y reconnut un terroir à grand potentiel. Alors tout jeune viticulteur, Peter fut conseillé par un grand œnologue, Jean Luc Colombo, qui lui a dit que sur ce terroir d’Aix qu’il venait de reprendre, avait tout pour faire un grand vin comparables aux meilleurs, le terroir, le climat, les vignes. Il s’est vite rapproché d’autres vignerons d’une nouvelle vague (faisant des vins bien plus veloutés avec des raisins ramassés plus mûrs et les nouvelles techniques de vinification qui ont façonné les vins d’aujourd’hui), des novateurs comme Laurent Combier et J.M. Gerin, dont il restera un grand complice, mais aussi avec Sabon, (de la Janasse) Cuilleron, Villars… Les grands noms du Rhône de nos jours. Peter Fischer cultive 11 cépages sur les sols argilo-calcaire des contreforts des Alpes, en altitude, 30 hectares de coteaux partagés en 17 parcelles, vendangées séparément pour une vinification précise. Le climat, bien que du Midi, est rude, continental, les vendanges se font à la main et le vin comme de l’orfèvrerie, et les efforts ne sont pas vains, car Revelette est époustouflant, tant en rouge qu’en blanc !